Camaïeu pourrait renaître en enseigne « 100 % made in France »

Camaïeu pourrait renaître en enseigne « 100 % made in France »

Camaïeu a été placée en liquidation judiciaire mais un groupe de textile français entend racheter la marque en décembre, rapporte « Le Parisien ».

Par LePoint.fr

La marue Camaïeu sera vendue aux enchères fin décembre.
© Sebastien JARRY / MAXPPP / /MAXPPP

Publié le 18/11/2022 à 02h29

Je m’abonne à 1€ le 1er mois

Camaïeu a mis la clé sous la porte le samedi 1er octobre dernier. Mais ce qui devait être un adieu n’est, peut-être, qu’un au revoir. Après avoir échoué à trouver un repreneur, l’entreprise Camaïeu a été placée en liquidation judiciaire et la marque sera vendue aux enchères au mois de décembre. Un groupe de textile français est déjà sur le coup. Le projet ? Racheter Camaïeu et en faire « une enseigne 100 % made in France, qui ne vendrait que du textile français, à prix raisonnable », a confié Karine Renouil-Tiberghien, codirigeante dudit groupe, auprès du Parisien.Karine Renouil-Tiberghien et son associé Arnaud de Belabre – qui sont à la tête des manufactures de Layette et Tricots, Jean Ruiz et Marcoux – ont pour objectif « de proposer un autre modèle de consommation » bien loin de « la quick vogue à bas coût » dans laquelle Camaïeu était tombée ces dernières années.« Un projet sur 15-20 ans »Ce projet, Karine Renouil-Tiberghien et Arnaud de Belabre l’ont imaginé sur le lengthy terme. Ils ont prévu de d’abord relancer Camaïeu sur Web, au travers d’un website sur lequel ils vendraient leurs mailles. Et si cela fonctionne, ils pourraient nouer des partenariats avec d’autres marques et entreprises, toujours en se mettant au service de l’industrie textile en France : « C’est un projet sur 15-20 ans. Mais qui permettrait à Camaïeu de revenir à ce qu’avaient prévu à l’origine ses fondateurs, c’est-à-dire une enseigne avec un approvisionnement native. »À LIRE AUSSIAprès sa liquidation, Camaïeu vend aux enchères de nombreux vêtements

Leave a Comment