À la une ce samedi 19 novembre…

À la une ce samedi 19 novembre…

Un jour en rab à la COP 27, des manifs professional et anti corrida, Macron au sommet de la Francophonie… Toute l’actualité de ce samedi.

Par Le Level.fr (avec AFP)

La COP 27 est prolongée de 24 heures, dans l’espoir d’enfin trouvé un accord, après 14 jours de négociations.
© MOHAMED ABDEL HAMID / ANADOLU AGENCY / Anadolu Company by way of AFP

Publié le 18/11/2022 à 23h50

Je m’abonne à 1€ le 1er mois

Dernière likelihood. La COP 27 a été prolongée d’une journée. 24 heures supplémentaires sous forme de dernière likelihood pour la conférence mondiale de l’ONU sur le climat. Les délégations doivent maintenant trouver un compromis pour signer un accord général. Les discussions restent tendues, notamment autour de la demande des « pertes et dommages » réclamées par certaines nations. C’est un système de financement mondial afin d’indemniser les pays en développement les plus touchés par les effets du réchauffement climatique alors qu’ils n’en sont pas les responsables.Mais les discussions achoppent aussi sur d’autres dossiers, comme la réduction des émissions de gaz à effet de serre responsables du réchauffement ou le type des énergies fossiles. « Je suis toujours préoccupé par le nombre de questions non résolues », a lancé devant les délégués le président égyptien de la conférence, Sameh Choukri, annonçant que les travaux, prévus pour s’achever vendredi, se prolongeraient samedi. Il a appelé les events à « passer la vitesse supérieure » et à « travailler ensemble pour résoudre ces questions aussi rapidement que attainable ».À LIRE AUSSICOP27 – Climat : pourquoi il faut agir maintenantFrancophonie. Emmanuel Macron sera à Djerba en Tunisie samedi à l’event du 18e sommet de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Il y retrouvera notamment le Premier ministre canadien, Justin Trudeau. Candidate distinctive à sa succession, la Rwandaise Louise Mushikiwabo est assurée d’être réélue pour un nouveau mandat de quatre ans comme secrétaire générale de l’OIF, un espace de 321 tens of millions de francophones amené à doubler d’ici 2050, essentiellement grâce à l’Afrique. C’est un déplacement profondément politique, alors que Kais Saied s’est emparé des pleins pouvoirs en Tunisie en 2021.Manifestations. Des rassemblements professional et anti corrida s’organisent de partout en France. À Paris, l’affiliation Peta est à l’organisation de l’motion. D’autres ont été recensées à Clermont-Ferrand, Rennes ou encore à Saint-Brieu. A contrario, une mobilisation contre la proposition de loi visant à interdire la corrida est organisée à Dax. Cette loi doit être examinée à l’Assemblée le 24 novembre. La proposition, portée par le député LFI Aymeric Caron, a déjà été refusée en Fee.À LIRE AUSSILoi anti-corrida : remark les « peuples du taureau » contre-attaquentEn parallèle, des dizaines de milliers de personnes sont attendues samedi à Paris et dans toute la France pour dénoncer les dysfonctionnements de la justice en matière de lutte contre les violences sexistes et sexuelles : elles entendent notamment réclamer une « loi cadre »contre l’« impunité » des agresseurs, ainsi que deux milliards d’euros par an contre les violences faites aux femmes.

Leave a Comment